Communautés-Oeuvres

  • CCL-Lomé

    Le batiment du Centre Culturel Loyola à Lomé

  • Lycée-Collège Charles Lwanga

    L'entrée du Lycée-Collège Charles Lwanga à Sarh

  • Centre Spirituel de Rencontre de Bonamoussadi

    Rencontres au Centre Spirituel de Rencontre de Bonamoussadi à Douala

Formation

  • Le Noviciat

    Le Noviciat de la PAO

  • Les novices

    Les novices avec leurs formateurs

  • La philosophie

    Faculté de Philosophie St Pierre Canisius

  • La Théologie

    Les théologiens avec le Père Général

  • La Régence

    Un régent enseignant au Collège Libermann

Dans la formation du jésuite, prêtre ou Frère, une étape a été insérée qui, pendant longtemps, a représenté une réalité originale dans le monde des religieux ; aujourd’hui cependant, bien d’autres familles religieuses ont adopté cette étape, en l’adaptant de diverses manières. Le nom lui-même, tel qu’il est utilisé en différentes langues, renvoie à des aspects divers de cette période : second noviciat, troisième noviciat ou, selon la perspective qui fut effectivement celle de saint Ignace, troisième probation. Cette troisième (et dernière) probation  fait suite, dans la formation des jésuites, à la première probation, proposée au candidat à la Compagnie après qu’il a été admis, et à la deuxième probation, qui n’est d’autre que le noviciat. Mais elle fait suite aussi à toutes les autres étapes qui se sont déroulées après le noviciat ; elle met ainsi un terme à tout le processus de la formation jésuite.

Les Constitutions définissent l'objectif de cette étape: "...une fois achevée l'éducation soigneuse et appliquée de l'intelligence, les sujets qui avaient été envoyés faire des études s'adonneront pendant la durée de la dernière probation à l'école du cœur." (n.516).

Certes les probations antérieures ont déjà introduit le jésuite à la spiritualité ignatienne ; mais le troisième an lui offre l’occasion d’une intégration plus personnelle et plus définitive dans cette « via quaedam ad Deum » à la quelle il a été appelé. Les étapes antérieures de la formation, même si elles ont inclus – comme la chose est requise – un contact continu avec les textes inspirateurs de la vie jésuites, n’auront pas cependant offert beaucoup de temps pour se confronter à l’ensemble des Constitutions, aux moments importants de notre histoire et de notre tradition, aux décrets des dernières Congrégations Générales. Destiné à préparer la pleine intégration au corps apostolique de la Compagnie, le troisième an doit donner à chacun l’occasion d’atteindre, au terme de sa formation, l’unité spirituelle à laquelle sa vocation le destine (NC n. 125, 2).

Vous êtes ici : Home Les Jésuites Formation Troisième an